www.athle.fr
Accueil
fac andrézieux******
une autre idée de l'athlé
Actualités
Histoire d'yeux !
Commentez cette actualité
13 Mai 2015 - Eric Legat
Histoire d'yeux !
Dimanche 10 mai 2015

Tout était réuni en ce dimanche de mai à Boisset pour une parfaite réussite sportive. Alors que le feu crépitait depuis l'aube sous les jambons à la broches et que les bénévoles étaient à pied d'oeuvre, les têtes d'affiches du département s'échauffaient déjà sous un soleil annonciateur une éclatante journée. Il faut dire qu'elles étaient nombreuses à avoir répondu présentes en première ligne d'un peloton, lui aussi, étoffé comme jamais.

Pourtant il nous aura fallu attendre quelques heures, puis l'espace d'un instant pour revenir à la réalité, la vraie, celle qui relègue le sport à la place qui lui revient, c'est-à-dire celle d'un bonus à saisir ou d'un prétexte pour des choses bien plus profondes. 
Et quelle réalité ! 
Bien sûr, les discours de Stéphane nous l'ont fait toucher du doigt, notamment en nous rappelant la difficulté pour certains de simplement vivre comme nous tous, ou en énumérant nombre d'actions concrètes de l'association des Yeux du cœur, plus simples et presque symboliques les unes que les autres, mais pourtant si importantes et fortes pour tous les bénéficiaires. Et là, on admire ceux qui dans l'ombre, et souvent sans retour direct, en sont les acteurs. Oui, le bénévolat, sous toutes ses formes, et plus encore envers un public en difficulté, est un véritable don et d'une richesse insoupçonnée pour qui ne l'a pas vécu... ou encore tenté !
Mais au final, et plus que tout, c'est Océane qui nous a remis les yeux (du cœur) en face des trous ! Il y a encore quelques années, et sans vouloir l'offenser, elle ne semblait faire qu'acte de présence. L'an passé, elle prouvait ses énormes progrès en nous lisant un texte, et dimanche, voilà qu'elle nous chante une chanson, sa chanson ! 
Quel moment et quelle émotion. Obligés de nous lever pour honorer ça, le savourer aussi, avec le regard droit devant pour ne pas montrer notre émoi, comme s'il fallait s'en cacher, alors qu'une fois encore, Stéphane et son équipe nous livraient une séance de philosophie dont eux seuls ont le secret. Comme un rappel à l'ordre, comme une douce claque qui nous dit d'arrêter de nous plaindre, d'ouvrir les yeux, notre cœur, ceux de notre coeur, et de se délecter de ce que nous avons. En quelque sorte, une leçon à la Moussa, omniprésent lui aussi au-dessus de cette journée.

Et quoi de mieux ensuite, au grand air, et là-haut devant un panorama à ciel ouvert, que le pénétrant son des cornemuses, pour nous inviter à la méditation, au retour aux sources, voire à la mélancolie qui précède naturellement les joies simples ?
Alors on se refait le monde, ou du moins le voit-t'on sous un autre angle. On réalise alors à quel point il est bon de se poser ainsi, de prendre le temps des choses. Et à quel point on ne le fait pas assez. 
Mais c'est alors aussi, qu'on prend conscience que le moment où l'on court le plus n'est pas forcément celui où justement l'on "court". Au contraire, c'est notre vie quotidienne qu'on transforme en contrainte alors qu'elle n'est que richesse. C'est celle-là même qui prend trop souvent des airs de fuite en avant, en oubliant l'essentiel...
Et dans ce monde de fous, finalement, les gagnants, ce sont nous, les coureurs, qui sans le savoir et paradoxalement, arrivons à nous offrir une pause... en courant. Comme un oasis, une bulle intime dans laquelle l'esprit peut flâner ou revenir aux choses profondes, et l'effort aidant, en décupler les ressentis.

Comment alors, après cela, ne pas vous conseiller de vous mettre à courir ? Comment ne pas vous inviter à la course d'Océane, ou à toute autre organisation des yeux du cœur d'ailleurs ? Un vrai remède à la morosité ! Une vraie séance de psycho-sophrologie ! Comme une pause introspective dans notre vie.

Le seul hic à tout cela, c'est qu'on ne sait plus trop où justement va s'arrêter Océane. Après le discours, puis la chanson, quelle prochaine étape ? Va-t-elle danser maintenant, gagner The voice, concourir pour miss France ? Serait-elle en train de devenir comme nous tous ?
Gageons que oui, et qu'à l'instar d'un Coluche qui n'aspirait qu'à l'arrêt de ses resto du cœur, les yeux du même organe finissent par devenir inutiles à Océane et sa famille devant l'énormité de ses progrès. 
Mais en attendant cela, continuons à savourer égoïstement ce que Stéphane nous offre sur un plateau, à commencer par de superbes courses et randonnées et une non moins belle journée… pour, au final, mieux apporter notre soutien à sa famille, ses œuvres, et son immense générosité.  

Bravo et merci à lui et à toute son équipe.
Bravo et merci à vous pour votre participation.
Et bravo aux nombreux FACkirs présents dans et autour de la course. C'est une belle fierté.

Résultats du 10km
Résultats du 20km

Les photos

Le site officiel des Yeux du Coeur

© Crédit photo : www.lesyeuxducoeur.com
les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
21/09 >
21/09 >
21/09 >
21/09 >
18/09 >
17/09 >
16/09 >
11/09 >
08/09 >
05/09 >
03/09 >
31/08 >
24/08 >
26/07 >
20/07 >
17/07 >
12/07 >
10/07 >
30/06 >
25/06 >
Athle.fr
Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien « CONTACT ». Tous les domaines (Direction, Encadrement sportif, Jury et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
Réseaux sociaux
Vivez toute l'actualité de votre club sur les réseaux sociaux
Les Espaces

PARTENAIRES  

Mairie

Ben-Run

Chamfray

Credit Mutuel

Harmonie

Harmonie

MACIF

Sigvaris

Conseil

CONVOCATIONS

 

Septembre

S26 Chpts Zone 400mH - Tarare



Octobre





S17 - D18 France FFA CA JU - Lens

S24 - D25 Finale nationale Equip'athlé - Dreux

D25 France FFA Marathon - Rennes

       
  MAJ 21/09/2020