www.athle.fr
Accueil
fac andrézieux******
une autre idée de l'athlé
Actualités
24 h de Roche-La-Molière - Compte-rendu
Commentez cette actualité
10 Juin 2017 - Le FAC
24 h de Roche-La-Molière - Compte-rendu

Retour sur le périple du weekend avec les 24 h de Roche-La-Molière expliqué par Stéphane PORTE.

"Bon allez je me lance.

Voila 4 mois débutait pour Jean-Jean, Fabrice, Dédé et moi la préparation en vue de participer aux 24h de Roche. Cette idée était née dans nos têtes suite à notre participation en équipe à cette épreuve il y a deux ans. Idée remise au goût du jour par Fabrice en début d'année. Il est venu me voir en me disant je voudrais faire les 24 h en individuel pour ta fille. Je lui ai dit je suis partant. Nous en avons alors parlé à Jean-Jean qui, aussi fou que nous, a accepté. S'est alors joint à nous son frangin Dédé tout aussi dingue : quelle idée ?

Vendredi nous nous sommes donnés rendez-vous pour planter la guitoune qui allait nous être d'une grande utilité.

Samedi 10h le départ est donné.

Fabrice décide de partir avec moi tandis que Dédé et Jean-Jean partent devant. Avec Fabrice nous prenons un départ prudent. Il me dit alors : « Stef j'ai un objectif et nous allons le réaliser ensemble ». Secrètement je connais cet objectif. Ma réponse est donc sans appel : « t'es fou je ne suis pas capable de faire 180km, je suis moins costaud que toi ».


Nous faisons encore quelques tours ensemble et je lui dis : »Vas-y mon Fab fais ta course ».

Je le vois alors s'éloigner petit à petit, et moi je continue mon bonhomme de chemin en essayant de respecter à la lettre les consignes donner par des personnes beaucoup plus expérimentées que moi :

Jean-Jean, Philippe, Daniel et surtout mon père spirituel : Jean-Jacques. Leurs paroles me reviennent en boucle : »soit patient et régulier et quand tu es dans le dur marche, marche. Et n'oublie pas de te ravitailler. Dans la côte tu marches systématiquement ».

Nous sommes partis depuis 2h30 et nous courons sous un soleil de plomb. Les organismes commencent à souffrir et là éclate un orage. Terrible. Une pluie diluvienne s'abat sur nous mettant nos organismes à rude épreuve. Il pleut sans discontinuer pendant des heures. Le parcours devient un marécage. Pas la peine de se changer dans l'immédiat nous sommes mouillés, restons le.

La course continue. Quand les jambes deviennent trop lourdes je m'arrête et ma petite femme me masse les jambes. Qu'elle courage de m'assister. Elle a décidé de passer ces 24h avec moi pour m'apporter toute son aide. Je repars ça va mieux, je pense à ma petite Océane qui, elle, vit des galères bien plus importantes que moi et ça me donne le moral. Puis la visite de la famille GARDE me fait le plus grand bien. Quel plaisir de revoir Baptiste.

La nuit tombe. Une nuit que j'espérais car j'adore courir la nuit. Les tours défilent sans trop de difficultés. Au passage au ravito j'entrevois mon Tof et sa petite femme accompagné de Jade, mais également Sandrine et Jérôme, tous venus nous encourager et nous apporter leur soutien. Dans ma mémoire bien floue, je revois également le groupe d’entraînement de Jean-Jean avec en tête de délégation Yoyo. J'entrevois aussi mon Maxime dont les encouragements trottent encore dans ma tête : Cours Stef tu sais pourquoi tu le fais. Je vois également Serge et Le Pat.


J'en oublie forcément, qu'ils m'en excusent.

Le départ des 12h est alors donné à 22h. Et là je vois mon didius et Didier Cintran qui m'encouragent.

La pluie cesse. Alors pour éponger le terrain, les organisateurs décident d'évacuer l'eau grâce à des pompes. Cette décision a pour conséquence de faire exploser un compteur EDF situé sur le parcours. Nous ne pouvons continuer ainsi. L'organisateur décide alors de neutraliser la course : sage décision mais dommage j'avais à ce moment là de bonnes sensations. On nous dit alors que la course est neutralisée pour 1h30 . Ce sera finalement 2h30 de neutralisation. Jean-Jean nous dit alors : « il faut se reposer. » C'est là qu'entre en jeu l'utilité de la tente. On part s'allonger mais impossible de dormir ; nos corps sont meurtris et courbaturés. Impossible de trouver la bonne position. Alors nous restons dans nos pensées. A notre avis jamais nous ne repartirons. Puis au bout de 2h30, la lumière revient. Et la course reprend. Quelle galère !!. Merci aux agents EDF et aux pompiers pour être intervenus aussi rapidement et avoir remis tout en état de marche en un si court laps de temps.


Nous repartons. Je passe devant le stand ravitaillement et demande alors à ma petite femme si elle peut et veut m'accompagner. Elle accepte. Elle sera mon porteur d'eau et au final courra 6h avec moi faisant plus d'un marathon. Quand elle décide de s'arrêter le jour se lève. Je m'arrête et elle trouve encore la force de me masser. Durant la nuit je suis passé de la 22ème place à la 13ème. Ca me donne le moral. Damien Cedric Barbara Cathy et sa cousine me motivent. Je pars accompagné de mon Kenzo. Puis André-Michel vient nous rejoindre, ainsi que Laurent Chillet. Ils accomplissent une vingtaine de kilomètres avec moi. Une nouvelle averse éclate, il fallait bien que ça se termine ainsi. Nous allons d'un bon rythme. Je me dis que je peux accrocher les 150km. La dernière heure approche et Dago vient la parcourir avec moi. Mais j'ai mal aux articulations et cela me contraint à marcher. De toute façon je vais plus vite en marchant : 6 km/h. J'aurais dû me faire masser. Le Dag me dit : « allez on va chercher les 148 km. » Et on avance. Chaque fois que je passe devant le stand de la famille à François Terra les larmes me montent aux yeux. Ils m'ont tellement encouragé et François a tellement compté.

Puis je passe devant le stand et il y a Océane, mon Océane qui me donne tant de force. S'en est trop le dernier tour je sanglote. Je passe une dernière fois sur la ligne et je vois afficher 147,6km alors je me dépêche et parcours les 400m qui me séparent de la barrière des 148km ; malheureusement pour qu'ils soient comptabilisés il aurait fallu que je dépose mon dossard à l'endroit où j'étais arrivé et non le remettre à un officiel. Je me jette alors dans les bras de Dago, puis dans ceux de Kenzo que je remercie très fort. Océane vient me rejoindre et nous effectuons un tour d'honneur chargé d'émotion et de fierté d'avoir accompli quelque chose de grand, avec mes frères de cœur : Fabrice Jean-Jean et Dédé. Merci mes amis pour tout ce que vous faites pour nous.

Merci également aux organisateurs et aux bénévoles pour avoir pris et les bonnes décisions pour que cette manifestation soit une réussite.

Merci à tous les accompagnateurs et les personnes qui ont assuré l'assistance. Merci à toutes les personnes qui sont venues nous soutenir.

Au bilan mon Jean-Jean énorme finit 2ème avec 181km, mon Fab finit 8 eme et 3ème V1 avec 163,9km, mon Dédé finit 26ème et 9ème V2 avec 127,1km. Quant à moi je finis à la 13ème place 5ème V1 avec 147,6km.


Tout ça avec 2h30 de course en moins. Mon objectif au départ était de dépasser mon guide Jean-Jacques à savoir 163km. Nul ne saura jamais si sur 24h j'y serais parvenu car c'est vraiment une épreuve spéciale et en 2h30 il peut tellement se passer de choses.

Pour vous dire tant que vous êtes dans la course vous avancez. Le cerveau vous porte. Mais dès lors que la course s'arrête, dans la minute qui suit, vous ne pouvez plus faire un pas.

A la prochaine pour d'autres aventures

Les résultats FFA

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
18/09 >
14/09 >
13/09 >
11/09 >
04/09 >
29/08 >
04/07 >
04/07 >
03/07 >  (1)
29/06 >
29/06 >
28/06 >
27/06 >
26/06 >
26/06 >
22/06 >
22/06 >
19/06 >
14/06 >
12/06 >
C'est la rentrée

Reprise des entraînements 

Mercredi 6 Septembre 


Réseaux sociaux
Vivez toute l'actualité de votre club sur les réseaux sociaux
Les Espaces

PARTENAIRES  

Mairie

Ben-Run

Chamfray

Credit Mutuel

Harmonie

Harmonie

Intermarche

MACIF

Sigvaris

Sessiecq

Conseil

CONVOCATIONS

 

Septembre:

S 23 Challenge Equip'athlé BE/MI - Aubière

Qualification coupe de France - Aubière

Octobre :

D 1  Qualification interclubs Jeunes - Grenoble 

Le calendrier estival

          MAJ 03/07/17